Exercice de collaboration SDIS-PCI-Samaritains

16.03.2018

Communiqué - SDIS Région Venoge

 

Mercredi 14 et jeudi 15 mars 2018, le SDIS Région Venoge a organisé pour la première fois un exercice de collaboration "grandeur nature" sur le site de la Protection civile de Gollion.

 

L'engagement, répété les deux soirs, a rassemblé au total une centaine d’intervenants Sapeurs-Pompiers (SDIS Région Venoge), Protection civile (PCi Gros-de-Vaud) et Samaritains (Section de la Venoge).

 

Le scénario: un séisme de magnitude 7 dans la région de Gollion, avec pour conséquence l'effondrement de plusieurs bâtiments, des incendies et une explosion. Un grand nombre de victimes était également à déplorer. 

 

L'objectif était de simuler la "montée en puissance" des secours dans un tel cas et d'entraîner les différents Chefs à gérer l'engagement de leurs effectifs, qu'ils soient Sapeurs-Pompiers, de la Protection civile ou du domaine sanitaire.

 

La priorité fixée était d'évaluer la situation, rendue plus vraie que nature avec des feux réels, des machines à fumée et des victimes jouées par une quinzaine de figurants (enfants et adultes) et qui étaient maquillées pour simuler leurs blessures.

 

Premier sur place, l'Officier de service des Pompiers a dû évaluer en quelques secondes l'ampleur du sinistre et fixer les premières mesures à prendre par ses équipes. De nombreux renforts ont ensuite été demandés, notamment auprès de la Protection civile pour aider au dégagement des victimes. Les Samaritains de la Venoge ont également été demandés pour assurer les premiers soins.

 

Au fil de l'intervention, plusieurs structures d'urgence ont été mises en place : un poste de commandement, un nid de blessés ou encore un poste de ravitaillement en subsistance pour les intervenants. Un tel déploiement devant permettre de "tenir dans la durée".

 

L'exercice dans son ensemble a été contrôlé et évalué par des Officiers et instructeurs des Sapeurs-Pompiers, de la PCi et des Samaritains.

 

Au final, il est à relever l'excellente collaboration entre les différents intervenants, les bonnes décisions prises par les Chefs ainsi que l'organisation adéquate sur le lieu du sinistre (plus de 250m2).

 

Les femmes et les hommes engagés ont aussi démontré leur savoir faire et leur motivation à participer à un exercice de ce type.

 

Si le risque qu'une catastrophe comme celle-ci se produise reste très faible (séisme), exercer un tel scénario permet aux différentes entités (SDIS, PCi, Samaritains) d'affiner leur préparation afin d'être "prêts" le jour J. 

 

 

 

Source image: Groupe Médias SDIS Région Venoge

Please reload

À la Une

6 génisses sauvées par les Pompiers à Vufflens-la-Ville

07.11.2019

1/5
Please reload

Dernières news
Please reload

Archives
Please reload