Interventions en forte hausse en 2018

13.01.2019

Communiqué - SDIS Région Venoge

 

Le SDIS Région Venoge a tenu son “rapport d’activités” 2018 vendredi 11 janvier 2019 à la salle du Casino à La Sarraz. Plus de 200 personnes, invités officiels et Sapeurs-Pompiers du corps, étaient présentes. L’occasion de passer en revue les chiffres et autres faits marquants de l’année écoulée. En 2018, le SDIS a vu son nombre de sorties prendre l’ascenseur, pour atteindre 258. Une hausse de 30% par rapport à 2017.

 

La soirée a débuté par les salutations de la Commune de La Sarraz, qui accueillait la manifestation. Jean-Pierre Serex, Municipal en charge notamment du SDIS, a souhaité la bienvenue à l’assistance. Après une rétrospective photos de quelques-unes des interventions de 2018, c’est le Président du Comité directeur du SDIS Région Venoge  (CODIR), Bernard Ebener, qui s’est exprimé à la tribune. Il a tenu à relever l’excellent travail accompli par les 350 Sapeurs-Pompiers volontaires de la région ces 12 derniers mois. Il a aussi encouragé les membres du SDIS à poursuivre sur cette voie et à continuer à se former pour répondre aux défis en constante évolution en matière de défense incendie et de secours.

 

La soirée s’est poursuivie par l’allocution du Commandant du SDIS, le Major Thierry Burnat. Il a passé en revue les chiffres 2018, avec comme premier constat : la forte hausse du nombre d’interventions en une année. De 198 en 2017, ce nombre est passé à 258 en 2018. Ce qui représente 60 sorties en plus (+30,30%). Mis à part les “feux”, toutes les catégories d’interventions sur lesquelles le SDIS est habilité à intervenir ont augmenté.

 

 

Inondations, alarmes techniques et feux en tête de liste

 

Dans le détail, ce sont les interventions pour des “inondations” qui ont le plus occupé le SDIS (77 en 2018, contre 40 en 2017). Les nombreuses tempêtes, notamment en début d’année (Eleanor, Evi), sont en cause. Les interventions dites “techniques” ont aussi été nombreuses lors de ces tempêtes. Chutes d’arbres, de matériaux et des sécurisations de toitures ont mobilisé les Pompiers durant cette période. En y ajoutant les interventions pour des alarmes automatiques, des fuites de gaz, des odeurs suspectes ou encore des nids de guêpes, les interventions “techniques” ont augmenté de 19 cas par rapport à 2017, pour atteindre 65 l’an dernier. En augmentation également : les alarmes pour des “pollutions”. Le SDIS Région Venoge a été sollicité à 26 reprises pour traiter des déversements d’hydrocarbures sur la chaussée, sur de petites ou de grandes surfaces (+7 cas par rapport à 2017).

 

Concernant les “services préventifs”, les Pompiers du SDIS ont été passablement engagés durant l’année 2018. Sur demande des 27 Communes défendues par notre service, de nombreuses “gardes” ont été effectuées durant la Fête nationale le 31 juillet et le 1er août, pour assurer le bon déroulement des feux patriotiques et des feux d’artifices. Comme chaque année, le SDIS a également assuré une présence préventive durant toute la durée du Venoge Festival à Penthalaz.

 

Les missions de “sauvetage” s’affichent aussi en hausse sur l’ensemble de l’année pour atteindre 21 cas (+8). Les cas les plus communs concernent les “personnes” avec 12 cas, pour des assistances sanitaires ou des aides au portage sur demande des ambulanciers ou encore des ascenseurs bloqués. Désormais équipé d’un défibrillateur, l’Officier de Service a également répondu à deux alarmes “First responder”, envoyées par la centrale du 144.

 

Avec 9 interventions à son actif, le SDIS Région Venoge a aussi secouru avec succès plusieurs animaux (5 chats, 2 vaches, 1 veau, 1 chien) qui se sont retrouvés dans des situations compliquées. Notamment pour des bovins tombés dans des piscines à Daillens et Moiry.

 

Enfin, seule catégorie à afficher une baisse par rapport à 2017, les interventions pour des “feux”. Elles se sont établies à 43 cas pour l’ensemble de l’année (-14 par rapport à 2017). Malgré cette baisse statistique, l’intensité des incendies auxquels ont été confrontés les Sapeurs-Pompiers est à relever. Parmi les sinistres d’importance, le SDIS est intervenu pour plusieurs feux (5) dans des industries de la région, notamment le 10 avril au sein de l’entreprise de valorisation des déchets spéciaux CRIDEC à Eclépens. Dans cette même localité, c’est l’embrasement complet du refuge qui a occupé les Pompiers le 5 mars. En mai, le SDIS a été mobilisé pour une grange en feu à Chevilly. Entre juin et juillet, deux incendies ont également été traités dans une usine à La Sarraz, puis dans l’église de Sullens. Un feu de voiture, impressionnant, a aussi mobilisé les Pompiers en plein coeur de Penthalaz.

 

Les lieux d’interventions les plus fréquents en 2018 ont été : Penthalaz (55 cas), Cossonay-Ville (24), Penthaz (20), Daillens (18) et La Sarraz (17). Soit des communes situées le long du bassin de la Venoge.

 

En 2018, le SDIS Région Venoge est aussi intervenu en appui ou en renfort d’autres SDIS du canton : en février suite au feu du Moulin d’Yverdon-les-Bains, en mai pour l’incendie de plusieurs bâtiments à Arnex-sur-Orbe, en juin à Lausanne suite aux inondations multiples causées par les intempéries, et enfin, en septembre suite à un important feu de broussailles à Oulens-sous-Echallens.

 

Au total, les interventions ont représenté 4’700 heures d’engagement pour les Sapeurs-Pompiers du SDIS en 2018. En y ajoutant les exercices, les services préventifs et autres heures administratives, le total des heures de service effectuées dépasse les 17’000 heures.

 

 

Nouveaux véhicules

 

Le SDIS Région Venoge dispose de deux nouveaux véhicules d’intervention. En 2018, notre service a reçu un nouveau “véhicule modulaire”, accompagné de 3 berces (matériel, tuyaux, transport). Un fourgon de soutien, acquis par le SDIS en 2017, a été mis en service au début de l’année 2018.

 

 

Effectifs et promotion

 

Après une année 2017 exceptionnelle en nombre de personnes recrutées (plus de 40 personnes), 2018 s'annonçait "plus normale". Durant la soirée de recrutement cantonal du jeudi 1er novembre, c’est une vingtaine de femmes et hommes qui est venue rejoindre les rangs du SDIS Région Venoge. Dans le même temps, 34 nouveaux Sapeurs ont terminé leur Ecole de formation (EFOR) et intégré les différents Organes d’Intervention de la région Venoge. Plus de 300 Sapeurs-Pompiers composaient le SDIS au 31 décembre 2018.

 

Enfin, concernant les promotions, 31 membres ont été nommés à un grade supérieur pour l’année 2019, que ce soit au grade d’Appointé, de Caporal, de Sergent, de Sergent-Chef, de Fourrier, de Lieutenant ou  de Premier-Lieutenant. Les Plt Patrice Nyffeler et Christophe Légeret ont quant à eux été promus au grade de Capitaine. Respectivement, ils occupent désormais les fonctions de Chef DPS Région et de Chef OI DPS Penthalaz.

 

 

Promotions 2019

 

Les nouveaux Appointés 

 

Bourleaud Zaccharie

Rochat Damien

Stauffer Nicolas

Steinacher Yann

Tronnolonne Maria

Fahrni Steve

Baumann Frank

 

 

Les nouveaux Caporaux

 

Baumberger Raphael

Coutechier Laure

Estoppey Nicolas

Gindroz Yann

Keller Etienne

Montel De La Roche Enrique

Vâju Cristian

 

 

Le nouveau Sergent

 

Lupi Ludovic

 

 

Les nouveaux Sergents-Chefs

 

Bandelier Sybille

Da Silva Luis

Haas Raphael

 

 

Les nouveaux Fourriers

 

Franchetti Melissa

Henrioud Jim

Favre Maxime

 

 

Les nouveaux Lieutenants

 

Baudraz Robin 

Chanson Vincent

Freymond Laurent

 

 

Les nouveaux Premiers-Lieutenants

 

Corcuff David

Farinelli Nicolas 

Flückiger Christian

Guerry Patrice 

Lancia Jérôme 

 

 

Les deux nouveaux Capitaines

 

Légeret Christophe

Nyffeler Patrice 

 

 


 

 

 

 

Sources images: Groupe Médias SDIS Région Venoge

Please reload

À la Une

Feu dans une habitation à Cossonay-Ville

23.11.2019

1/3
Please reload

Dernières news
Please reload

Archives